Santa Croce

L'église et les cloîtres de S. Croce donnent sur l'une des plus anciennes places de la ville, où s'élèvent plusieurs maisons typiquement florentines.

Église.

C'est l'église des Franciscains. Commencée en 1294, elle a été achevée dans la 2e moitié du 14e s. La façade et le campanile datent du 19e s. L'intérieur, immense (140 m sur 40) car l'édifice était destiné à la prédication, comprend une nef simple et dégagée et une abside élancée éclairée par de beaux vitraux (15e s.). Le sol est dallé de 276 pierres tombales, et le long des murs s'alignent de somptueux tombeaux.

Bas-côté droit:

tombeau de Michel-Ange
cénotaphe (19e s.) de Dante
l'Annonciation par Donatello
 
tombeau de Leonardo Bruni par B. Rossellino
 

Bras droit du transept

Sacristie

(accès par le corridor à droite du choeur): du 14e s., elle est ornée de fresques, parmi lesquelles on note une Crucifixion de Taddeo Gaddi et, dans la belle chapelle Rinuccini, des scènes de la vie de la Vierge et de Marie-Madeleine par Giovanni da Milano (14e s.). Au fond du corridor, harmonieuse chapelle Médicis construite par Michelozzo (1434), avec un beau retable en terre cuite vernissée d'Andrea della Robbia.

Giovanni del Biondi, Madone et saints (de la Cappella Rinuccini dans la sacristie)
Andrea della Robbia, Madone et saints

Choeur

Le choeur
Chapelle Bardi et Peruzzi

Giotto, Saint François renonce à l'héritage paternel
Giotto, Le Pape Innocent III approuve la règle
Giotto, L'apparition à Arles
Giotto, L'épreuve du feu chez le sultan
Giotto, Saint-François les stigmates
Giotto, La mort de Saint-François

Bras gauche du transept

à l'extrémité, se trouve le célèbre crucifix de Donatello que Brunelleschi voulut surpasser à Santa Maria Novella.

Bas-côté gauche

Tombes intéressantes

tombeau de Gioacchino Rossini
tombeau de Ugo Foscolo
tombeau de Vittorio Alfieri
tombeau de Galileo Galilei
tombeau de Niccolo Macchiavelli

Cloîtres.

Le musée de l'OEuvre de Ste-Croix, installé dans l'ancien réfectoire du couvent des Franciscains presque entièrement démoli au début du siècle, abrite le célèbre crucifix de Cimabue, gravement endommagé (Ste-Croix est l'un des monuments florentins qui eut le plus à pâtir des inondations de 1966, les eaux étant montées jusqu'à 3 m dans l'église et 5 m dans les cloîtres).

La chapelle des Pazzi (au fond du 1er cloître) est l'oeuvre de Brunelleschi. Précédée d'un portique à coupole, c'est un chef-d'oeuvre de la Renaissance florentine par l'originalité de la conception, la pureté des lignes, la noblesse des proportions et l'harmonie de la décoration (terres cuites émaillées de l'atelier des Della Robbia).

Le Grand cloître, d'une grande élégance, a été dessiné par Brunelleschi, peu avant sa mort (1446), et achevé en 1453.

Vous avez des suggestions? Faites moi savoir

     Retour à la Homepage Toscane/Ombrie

Si vous recherchez une maison à louer en Toscane ou Ombrie: visitez nos pages commerciales: Toscane et Ombrie.